Close

EXIT

5:05

décembre 3, 2017

PERMANENT MASTERPIECES part 1

WASSUP BOYYZZZZ !

Il est enfin l’heure de parler tatouages ici. J’ai décidé de couper l’article en deux pour pas que ce soit trop long (ni trop chiant) à lire. Je vais vous dire en 2/3 mots mes réponses aux questions que vous me posez souvent. Est ce que ça fait mal ? Ça dépend de l’endroit, du tatoueur, de ton état. Est-ce que ça coûte cher ? Les prix varient d’un artiste à l’autre mais un tatouage coûte rarement 30 euros si tu vois ce que je veux dire. Est ce que je regrette ? Je ne regrette AUCUN de mes tatouages. Ils représentent tous quelque chose pour moi, ou une période de ma vie, un souvenir. Et quand je serai vieille ? J’en ai absolument rien à cirer parce que je sais qu’il seront toujours au max. Mets ta ceinture on démarre.

UN : Intérieur bras gauche

C’est le premier tatouage que je me suis fait j’avais 18 ans et c’est ma maman qui était avec moi ce jour là. Pour la petite histoire (drôle mais que j’assume), j’ai décidé d’écrire les numéros des mois de naissance de mes frères et soeurs et Hindi avec l’aide d’internet. Ce qui veut probablement dire que les écritures ne sont pas ce que je pense qu’elles sont MAIS il représente comme même quelque chose d’important. Niveau douleur je m’attendais à mourrir, c’était mon premier et j’appréhendais beaucoup et au final ça à été.

Salon : (c’était un salon à Chelles IMPOSSIBLE de me rappeler du nom)

DEUX : Sternum

J’ai eu ma deuxième pièce à mes 19 ans je crois bien. Et c’est le premier fait à L’Encrerie. C’est mon salon de tatouage préféré (j’en connais pas 400 mille mais en vrai je m’en tamponne le coquillard j’aime beaucoup trop leur équipe etc). Il à été réalisé par Favry qui à eu la patience de me piquer pendant à peu près 5h (avec des pauses pour que je puisse manger et arrêter de chialer).  Au départ j’ai pas eu si mal que ça puis ça à fini par se corser et j’ai versé quelques larmes. Tout en haut au centre il y a un numéro (12683 pour être précise) c’est l’addition des années de naissance des mes parents et grand-parents (et le chiffre est grand parce que j’ai une famille recomposée that’s all). Je l’ai fait à cet endroit parce que ces personnes là représentent ma force et je les porte évidemment dans mon coeur, et comme je ne suis pas un mec je peut pas juste me tatouer le pec.

Salon : L’Encrerie, Favry

TROIS : Hanche gauche

C’est une typo « VENI VIDI AMAVI » qui signifie « je suis venue, j’ai vu, j’ai aimé » par Louis Loveless. C’est un tatouage qui à été très rapide, j’ai pas vraiment eu mal. J’adore le style de Louis, les grosses pièces qu’il réalise sont FOLLES mais j’ai préféré faire un truc plus petit et discret. Ce tatouage représente tout simplement une partie de ma personnalité, dès que je considère une personne je l’aime et je donne 100% pour elle.

Artiste : Louis Loveless

QUATRE : Cuisse droite

Très peu de temps après ma typo sur la hanche je suis passée sous l’aiguille de Johnny Gloom. C’est mon tatouage le plus « personnel » donc je ne vais pas m’étaler des masses dessus. J’ai eu une période difficile que Johnny a retranscrit avec ce portrait d’une femme brûlant de l’intérieur à tel point que de la fumée sors de sa bouche. Ça a été très rapide et je n’ai pas eu trop mal encore une fois. Tout le contraire de ce que je pensais d’ailleurs j’ai eu vraiment peur avec le remplissage et au final tout s’est bien passé et puis j’avais Cassandra avec moi pour me soutenir ahah !

Artiste : Johnny Gloom

CINQ : Épaule droite

J’ai eu ces deux tat’ durant l’event LBES qu’on a réalisé l’année dernière pour célébrer les 1 an du collectif. Trois artistes de L’Encrerie étaient venus pour réaliser des flash. La typo à été faite par Léo et la rose par Alex. Il n’y a pas de signification particulière j’ai choisi ces deux là parce que je trouvais vraiment la rose trop jolie et la typo de Leo collait bien avec.

Salon : L’Encrerie, Leo + Alex

SIX : Arrière haut du bras gauche

Je l’ai aussi fait pendant l’event. C’est mon premier tatouage fait par Dylan (qui actuellement est entrain de bosser dur pour remplir mon bras mais on verra ça dans la deuxième partie de l’article la semaine prochaine). J’ai maintenant 7 tatouages fait par lui ! J’aime son style, les traits sont très fin et je me marre bien quand il me tattoo. Sur sa planche de flash j’ai choisi ce palmier, parce que c’était celui qui était le moins féminin et je trouvais le fait qu’il y ai des carreaux dessus bien cool. Et j’ai eu mal, l’arrière du bras c’est pas cool.

Salon : L’Encrerie, Dylan

SEPT : Poignet gauche

Leo again ! Premier tatouage assez visible. C’est un monogramme sur lequel il y a écrit Mum ! Et Maman si tu passe par là je t’aime d’amour. J’ai eu mal pour celui-ci (sûrement parce que je n’avais pas mangé avant).

Salon : L’Encrerie, Leo

HUIT : Cou coté gauche

Premier tatouage que j’ai fais ailleurs qu’en France, je l’ai fait à Barcelone chez The Finch. C’est un 75, l’année de naissance de mon beau-père ce super-héros. Je suis un peu dégoutée parce que le tatouage à fusé, c’est ce qui arrive quand de l’encre se diffuse sur la peau si ça a été piqué trop fort (il y a sûrement d’autres raisons qui peuvent faire fuser un tatouage mais je pense que pour mon cas, la cause c’est celle-ci). J’ai eu mal, la vibration dans le cou est assez désagréable mais ça a pas duré trop longtemps.

Artiste : The Finch

2 réponses à “PERMANENT MASTERPIECES part 1”

  1. Lilouuuu dit :

    Tes tatouages sont super jolis, hâte de voir ton second article !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

  2. herapradel dit :

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *